poésie

Mimi, type européen. Indocile et rebelle

Coulisses

Mimi, type européen est indocile et rebelle.
Chatte-de-Van trouvé abandonnée en Bretagne, à Van.
Devenue muse artistique.
Son histoire ?
Déclinée en musique, en podcast, en vidéo, en blog, en poésie, pour la scène,
en Ebook dessiné
traduite en arménien.
#lanouvelleolympe #créationartistique #ikevorkian

Ta fourrure est si rare
Un blanc immaculé
Quand il se fait très tard
Ton pelage est lacté
Tes pupilles translucides
D’un bleu céruléen
Aux filaments hybrides
Azur marmoréen
Ou bien noir dilatés
Comme deux billes d’Obsidienne
Quant à la nuit tombée
Tu es européenne
Et rouges incandescents
Filaments si changeants
Qui trompent les ténèbres
Si noble et si célèbre
Deux oreilles pointues
Dressées rosées mobiles
A l’écoute résolue
Quand tu es immobile
Dans ta posture de sphinx
Ronronne ton larynx
Nez coussinets layette
Tu sais te faire douillette
Ta longue queue agile
D’un élan se replie
Chat aristo habile
Enserre ton habit
Brûlé vif ou mangé
Un passé bien cruel
Une histoire insensée
Ta légende m’interpelle
Puis réhabilité
Aujourd’hui chat de race
Uni moucheté tigré
Tu as toute ta place
Fidèle et peu farouche
Tu t’adaptes sociable
Mais lorsque tu te couches
Tu aimes te faire palpable
Indocile et rebelle
Ma mimi t’es si belle
P’tite reine de la débrouille
Curieuse, en quête de fouilles
Princesse du système D
Joueuse et intrépide
Jamais à courts d’idées
Dans ton pelage solide

traduit en arménien
La légende d’Akh Tamar

#lanouvelleolympe worldwide

Coulisses

#lanouvelleolympe worldwide
Après la Chine, l’Arménie
Après le Chinese foreign pen club, La Croix Bleue arménienne

Un jeudi du mois d’août
Fin fond Finistère nord
La canicule déroute
Je fonds dans ce décor
Même l’iode est inodore
L’océan trop étal
Soleil luisant comme l’or
Ce chat est vraiment mal
Un drôle de vagabond
Laissé à l’abandon
L’été trop contraignant
Un chat c’est encombrant
Affamé efflanqué
Assis à bord de vie
Ses prunelles écorchées
Tout de suite il me séduit
C’est elle qui me choisit
Petite chatte famélique
Puces vers cambouis et tiques
T’aimer c’est écrit
Un drôle de vagabond
Laissé à l’abandon
L’été trop contraignant
Un chat c’est encombrant
Te soigner désormais
Est ma priorité
Puisque tu m’as élue
Ma mission résolue
Un chat indépendant
Tu parles ! Quelle ironie
Tu es pire qu’un enfant
Débordant d’énergie
Un drôle de vagabond
Laissé à l’abandon
L’été trop contraignant
Un chat c’est encombrant
En quête de tendresse
De mille et une caresses
Un chat qu’à peur du noir
De l’araignée du soir
T’es pas un prédateur
Mais un sacré farceur
Un drôle de compagnon
Un joyeux fanfaron

La poésie s’exporte…

Ça y est… mes #chatventures s’envolent hors des frontières de mon tendre Pays d’Iroise, en Finistère Nord. Désormais, en Chine et bientôt en Arménie…