#lanouvelleolympe

Mimi Medium

Coulisses

Sage et heureux comme un chat. S’inspirer du chat jour après jour. Le chat vit les saisons sans vivre les heures. De temps en temps, laissez-vous simplement ressentir les cycles, les saisons à votre façon. Sans la pression extérieure de devoir éprouver une chose de telle ou telle manière, sans la pression des heures, des jours. Juste ressentez, à votre rythme à vous.

Opération Commando, pour Retrouver Mimi

Coulisses

Opération Commando, pour Retrouver Mimi

J’appelle ma copine Cécile
J’veux pas y aller toute seule
Elle me répond : Oui je viens
On va leur casser la gueule
J’leur ai donné ma Mimi
Cette p’tite chatte que j’ai sauvée
Trop d’errance, ensanglantée
J’lui ai redonné la vie
Ils ont trahi ma confiance
Même s’ils se disaient aimants
L’ignorant l’abandonnant
J’lai r’trouvée en maltraitance
J’ai pas pu le supporter
J’devais r’trouver ma Mimi
Et surtout elle me manquait
J’entendais plus ses miaulis
Opération commando
Un soir après le boulot
Prêtes à attendre toute la nuit
Pour récupérer Mimi
Ils ont trahi ma confiance
Même s’ils se disaient aimants
L’ignorant l’abandonnant
J’lai r’trouvée en maltraitance
On sonne ils sont ahuris
Elle me voit et elle ronronne
Même amaigrie affaiblie
Elle est restée toute mignonne
Ils la laissent sans résistance
Elle ne les adoptait pas
Enfermée en pénitence
Ils voient bien qu’elle est à moi
Ils ont trahi ma confiance
Même s’ils se disaient aimants
L’ignorant l’abandonnant
J’lai r’trouvée en maltraitance

OnAir Pod Station

Coulisses

OnAir Pod Station, une web radio dédiée au Podcast, crée par Jeff. Qui fait converser radio et podcast. 7/7 et 24/24, rediff’ et exclu’. 168h de programme ininterrompu chaque semaine, en flux direct sur le net

J’appelle ma copine Cécile (Épisode 9)

J’appelle ma copine Cécile, E9

L’Oiseau bleu messager
C’est bientôt Noël et HERMINE est triste.

HERMINE
Mon plus beau cadeau, ce serait de retrouver ma Mimi.
Ses culbutes me manquent.
Et j’entends plus ses miaulis.

L’Oiseau bleu messager
C’est alors qu’elle a cette idée :
de l’opération commando un soir, après le boulot.

HERMINE
Allo Cécile ? Tu m’accompagnes ce soir, récupérer Mimi ?
J’veux pas y aller toute seule.

HERMINE chante
Opération Commando
Elle me répond : Oui, je viens
On va leur casser la gueule
J’leur ai donné ma Mimi
Cette p’tite chatte que j’ai sauvée
Trop d’errance, ensanglantée
J’lui ai redonné la vie
J’ai pas pu le supporter
J’devais r’trouver ma Mimi
Et surtout elle me manquait
J’entendais plus ses miaulis
Opération commando
Un soir après le boulot
Prêtes à attendre toute la nuit
Pour récupérer Mimi

CÉCILE
C’est quoi cet entrepôt, c’est glauque !

HERMINE
T’as raison, c’est pas rassurant.
Regarde, c’est Mimi là-bas !

UN TYPE LOUCHE
Saleté de chat, il m’a échappé.
Où est-ce qu’tu t’caches :
Minou, minou.
Bon sang, j’l’ai pas r’trouvé.
Satané bestiole.
Heureusement rest’ le vison.

HERMINE
Oh ma Mimi, t’as réussi à t’échapper !
Mon p’tit chaton, Allez viens on s’en va.
Fait pas s’faire remarquer.

Voix d’enfant, chante
Opération Commando
On sonne (Dring) ils sont ahuris
Elle me voit et elle ronronne
Même amaigrie affaiblie
Elle est restée toute mignonne
Ils la laissent sans résistance
Elle ne les adoptait pas
Enfermée en pénitence
Ils voient bien qu’elle est à moi

Ils ont trahi ma confiance
Même s’ils se disaient aimants
L’ignorant l’abandonnant
J’l’ai r’trouvée en maltraitance

J’appelle ma copine Cécile

Épisode 9 : #Chatventures romanesques de #lanouvelleolympe, de Brest à Paris #podcat #jappellemacopineCécile #teaser

J’appelle ma copine Cécile
J’veux pas y aller toute seule
Elle me répond : Oui je viens
On va leur casser la gueule
J’leur ai donné ma Mimi
Cette p’tite chatte que j’ai sauvée
Trop d’errance, ensanglantée
J’lui ai redonné la vie

Ils ont trahi ma confiance
Même s’ils se disaient aimants
L’ignorant l’abandonnant
J’lai r’trouvée en maltraitance

J’ai pas pu le supporter
J’devais r’trouver ma Mimi
Et surtout elle me manquait
J’entendais plus ses miaulis
Opération commando
Un soir après le boulot
Prêtes à attendre toute la nuit
Pour récupérer Mimi

Ils ont trahi ma confiance
Même s’ils se disaient aimants
L’ignorant l’abandonnant
J’lai r’trouvée en maltraitance

On sonne ils sont ahuris
Elle me voit et elle ronronne
Même amaigrie affaiblie
Elle est restée toute mignonne
Ils la laissent sans résistance
Elle ne les adoptait pas
Enfermée en pénitence
Ils voient bien qu’elle est à moi

Ils ont trahi ma confiance
Même s’ils se disaient aimants
L’ignorant l’abandonnant
J’lai r’trouvée en maltraitance

Codes ISRC : texte (FR9W12119069) + musiques (FR9W11525919 + FR9W11523633) + jingles (9W11525913 + 9W11525922)

Mimi Medium

Coulisses

Méditations de chats, messages du monde félin au genre humain. Cette capacité innée des chats à sonder notre âme et lire dans notre coeur, avant de délivrer des messages de sagesse et d’amour, pour nous guider au quotidien.
Trois contes racontés par trois chats : Mistigri (La révolution des souliers et le petit cordonnier), Lune (La malle mystérieuse) et… Olympe, un chat blanc aux yeux bleus qui illustre d’ailleurs le coffret (L’ensorceleuse) !

Ce magnifique coffret de 44 cartes illustrées et un livre de contes et portraits de chats en couleurs, de 48 pages. Les illustrations, merveilleux et oniriques pastels de Aline Quod, accompagnent les textes de Fabienne Maillefer aux éditions Le Courrier du Livre, Guy Trédaniel.

Mimi, type européen. Indocile et rebelle

Coulisses

Mimi, type européen est indocile et rebelle.
Chatte-de-Van trouvé abandonnée en Bretagne, à Van.
Devenue muse artistique.
Son histoire ?
Déclinée en musique, en podcast, en vidéo, en blog, en poésie, pour la scène,
en Ebook dessiné
traduite en arménien.
#lanouvelleolympe #créationartistique #ikevorkian

Ta fourrure est si rare
Un blanc immaculé
Quand il se fait très tard
Ton pelage est lacté
Tes pupilles translucides
D’un bleu céruléen
Aux filaments hybrides
Azur marmoréen
Ou bien noir dilatés
Comme deux billes d’Obsidienne
Quant à la nuit tombée
Tu es européenne
Et rouges incandescents
Filaments si changeants
Qui trompent les ténèbres
Si noble et si célèbre
Deux oreilles pointues
Dressées rosées mobiles
A l’écoute résolue
Quand tu es immobile
Dans ta posture de sphinx
Ronronne ton larynx
Nez coussinets layette
Tu sais te faire douillette
Ta longue queue agile
D’un élan se replie
Chat aristo habile
Enserre ton habit
Brûlé vif ou mangé
Un passé bien cruel
Une histoire insensée
Ta légende m’interpelle
Puis réhabilité
Aujourd’hui chat de race
Uni moucheté tigré
Tu as toute ta place
Fidèle et peu farouche
Tu t’adaptes sociable
Mais lorsque tu te couches
Tu aimes te faire palpable
Indocile et rebelle
Ma mimi t’es si belle
P’tite reine de la débrouille
Curieuse, en quête de fouilles
Princesse du système D
Joueuse et intrépide
Jamais à courts d’idées
Dans ton pelage solide

traduit en arménien
La légende d’Akh Tamar

La Légende de Tamar

Il était une fois…

Une princesse. Tamar. Elle habite sur l’île d’Akhtamar, au-dessus du lac Sevan en Arménie. Elle tombe amoureuse d’un roturier, qu’elle rencontre au marché du livre. La poésie les réunit. Le roturier écrit un poème d’amour à la belle Tamar et ils entament une liaison secrète. Chaque nuit, le roturier nage jusqu’à sa belle qui l’attend. Pour lui, elle allume une bougie qui le guide. Un jour, le père de Tamar découvre la vérité. Cet amour est impossible. La nuit suivante, il éteint de son souffle puissant la bougie. Le roturier meurt et s’échoue en criant Ahhh ! Tamar. La légende raconte que ses cris continuent de résonner aux abords du lac.

Ախ Թամար !

Ce prénom, Tamar et ses dérivés Tamara raconte une femme audacieuse, courageuse, droite, têtue, persévérante, qui n’accord pas facilement son pardon. Dans la Bible, Tamar est la figure d’une féministe agile et immorale. En se prostituant auprès de Juda, elle lui offre la rédemption. En vérité, Tamar est une conquérante, au service de la justice, de la vérité et d’une morale triomphante. Tamar signifie datte, palmier en hébreu, mais aussi demain (tamar-tomorrow).

La légende de Tamar est source de bien des métaphores. C’est cette légende que choisit de lire Hermine, après avoir donné et abandonné Mimi. À l’image de Tamar, Hermine va user d’audace et de stratagème pour retrouver sa petite chatte, et l’aimer demain d’un amour absolu et fusionnel, d’un amour artistique et fidèle. Chaque jour renouvelé. Devenant tour à tour caution rédemptrice et créatrice, le prolongement l’une de l’autre.

L’Arménie aussi, a sa flamme puissante de liberté.

Mon Coeur, Tant de Facéties

Coulisses

Combien de caresses
Combien d’ivresse
Combien de tendresse
Tu me laisses
Combien de bonheur
Combien de chaleur
Combien d’ardeur,
Mon cœur
Combien de malices
Combien de délices
Combien de caprices
J’aime que tu t’immisces
Tant de facéties
Tant d’hystéries
Tant de poésies
Réunies,
Tu irradies, ma mimi
Combien de culbutes
Combien tu percutes,
Chahutes, rechutes,
Rien ne te rebutes
Combien d’verres cassés
De plantes écrasées,
De meubles piétinés,
Bibelots fracassés
Combien de malices
Combien de délices
Combien de caprices
J’aime que tu t’immisces
Tant de facéties
Tant d’hystéries
Tant de poésies
Réunies,
Tu irradies, ma mimi
Combien de miaou
Mon petit matou
Combien de calinoux
Jamais de courroux

Interlude : La Légende d’Akh Tamar (Épisode 8)

Interlude : La légende d’akh tamar

L’Oiseau bleu messager

Pendant quatre jours et quatre nuits, HERMINE pleure.

Elle laisse sa fenêtre ouverte et ses lumières allumées.

Les légendes affirment que les petits chats bondissent de toit en toit,

pour retrouver leur maître,

capables de parcourir des kilomètres.

Surtout sa Mimi, de la race des chats nageurs et intrépides.

HERMINE

Dire que ma Mimi et moi, on s’est croisées à la Pointe-du-Van,

au-dessus de la Baie des Trépassés, en Bretagne.

Et que peut-être, elle vient du Lac de Van,

légendaire de l’Arménie Historique.

Du royaume d’Arménie.

Le Chat-de-Van est le symbole de la résistance arménienne à Van.

Pendant l’effroyable génocide.

Il est le symbole de l’identité nationale des Arméniens.

On ne pouvait pas ne pas se rencontrer, ma Mimi et moi.

Ah voilà, c’est cette légende que je cherchais :

La légende d’Akh Tamar.

HERMINE récite

Du hameau près du lac de Van,

Quand vient la nuit, chaque soir,

Un beau garçon furtivement,

Se glisse, vers les flots noirs.

Il va vers l’île de ses rêves,

L’intrépide sans bateau,

Sans fatigue aucune, sans trêve.

De ses bras il fend les eaux.

Une lueur ardente et claire

L’appelle, sur l’île sombre.

Et comme un phare, elle l’éclaire,

Pour que dans l’eau, il ne sombre.

La belle Tamar sait allumer,

Chaque soir, ce feu qui luit,

En attendant son bien-aimé,

Voilée des plis de la nuit.

La houle écumeuse palpite,

Le cœur du garçon aussi.

Les flots hurlent et se précipitent.

Il les combat sans merci.

Déjà tout petit, Tamar entend

Un familier clapotis.

Folle d’amour et cœur battant,

De tout son corps elle frémit.

Tout est silence

Seule une ombre

Là, sur le rivage sombre…

C’est lui… les amants sont unis…

Nuit secrète, douce nuit.

Seules les vagues du lac de Van,

Viennent frôler les rives,

Et chuchotant avec le vent,

S’évanouissent craintives.

Et les étoiles dans les cieux,

Médisent de l’impudeur

De Tamar, puis ferment les yeux,

Car le jour naît… il est l’heure.

Chaque fois que la nuit se meurt,

L’un s’en retourne à la mer,

Quand sur le bord, l’autre demeure,

Se confondant en prière.

L’ennemi est, pourtant, rageur.

Il a surpris leur secret.

Il a éteint le feu sauveur.

Un certain soir, sans regrets.

Dans l’onde nocturne et rebelle,

L’amoureux nageur s’égare.

Les vents rapportent, sur leurs ailes,

Une plainte :

Ahhhhh Tamar

Dans les noirs ténèbres, tout proche,

Où se décline la mer,

La voix se lève, elle s’accroche

Aux rocs aigues, puis se perd

Dans un râle de désespoir :

Ahhhhh Tamar !

À l’aube, la houle apaisée

Rejette à la grève un corps.

Sur ses lèvres, dans un baiser,

On aurait dit que la mort

Avait pétrifié deux mots :

Ahhhhh Tamar !

Depuis ce jour, en leur mémoire,

L’île s’appelle Akhtamar.

HERMINE, comme redevenue enfant, chante

Tes oreilles dressées

Tes yeux dilatés

Tes poils hérissés

Et ta queue dressée